Metformine: effets secondaires

Tous les médicaments peuvent provoquer des effets indésirables, bien que souvent mineurs ou totalement absents chez certaines personnes. Il est donc très important de consulter votre médecin dès l’apparition de ces effets secondaires. Pour la metformine, les effets secondaires sont rares et généralement bien tolérés, et ne nécessitent généralement aucun traitement.

La metformine a déjà été soigneusement étudiée à travers des essais, effectués sur un grand nombre de personnes, Selon ces études, les effets secondaires les plus courants sont les suivants:

  • Diarrhée : ces symptômes se produisent dans 53.2% des cas.
  • Nausées ou vomissements :25,5%
  • Gazs -12,1% des personnes
  • Fatigue – 9,2%
  • Indigestion – 7,1% pour cent des personnes
  • Douleurs abdominales – 6,4%
  • Maux de tête- 5,7%

Voici une liste non exhaustive des effets secondaires pour lesquels il faut consulter votre médecin:

  • Les symptômes d ‘acidose lactique tels que la sensation de fatigue et de faiblesse, difficulté à respirer, sensation de froid, douleurs musculaires, douleurs à l’estomac, les étourdissements et battement de cœur irrégulier.
  • Les signes de l’hyperglycémie tels la sensation de faim et la soif,une vision floue, de l’essoufflement, fatigue et des vomissements ou des nausées.
  • Les signes d’hypoglycémie tels que les tremblements, des étourdissements, faim, des sueurs froides, des modifications dans le comportement comme l’irritabilité, perte de coordination, difficultés d’élocution, des convulsions et confusion.
  • Douleur à la poitrine
  • Les signes de réactions allergiques comme des éruptions cutanées inexpliquées sur la peau, démangeaisons, respiration sifflante ou difficulté à respirer, enflure inexpliquée et urticaire.

D’autres effets secondaires se produisent dans 1 jusqu’à 5% des cas étudiés, mais il est difficile de dire si ces effets ont apparu à cause de la metformine, parmi lesquels on retrouve:

  • L’altération du goût.
  • Selles anormales
  • Douleurs musculaires
  • Étourdissements
  • Difficulté à respirer
  • Problèmes d’ongles
  • Symptôme, comme la grippe comme la fièvre, douleurs musculaires, la faiblesse et des frissons

Metformine, metformine effets secondaires

5 comments

  1. Mélisa dit :

    Combien de temps dure les effets secondaires j’ai écrit dans 3 forum et personne ne me répond jen suis à 9 jours

  2. CASAS dit :

    Je prends metformine depuis un peu plus de 2 mois. Les 10 premiers jours divers effets secondaires connus Puis plus rien. Un mois après douleurs insupportable abdominales, diahrée, vomissements, 4 jours alittée. Traitement antibiotique pour infection intestinale. Suppression des fibres. Analyses, echographie, scanner. Rien au nivea

  3. CASAS dit :

    suite Rien au niveau intestinal, mais foi gras « Hépatomégaliestéatosique ». Suite au scannner arrêt metformine 48h.
    Reprise de metformine, 24h après maux de tête insupportables, douleurs musculaires, mal au ventre, 4 diarrhée violentes onsécutives, fatigue extrème, incapacité de concentration. Vidée.C’est le week end. Je décide d’interrompre la metformine. 24h plus tard les maux de tête s’arrêtent, les douleurs musculaires et abdominales régressent presque totalement,la diarrhée disparait les selles redeviennet normales.
    Je suis inquiète. J’ai informé mon médecin de l’arrêt du médicament. Je dois la revoir vendredi 18 mai. J’avais fait une intolér

  4. CASAS dit :

    suite 2 j’avais fait une intolérance grave au médiator prescrit par un médecin pour maigrir, dans les jours qui ont suivi la prescription( 2006). Voyant ce qui se passe pour les patients qui ont pris le médiator, je ne peux m’empêcher de faire le parallèle. Je crains l’acidose lactique dont on parle à propos de metformine. Je voudrai arrêter ce traitement que l’on dit cependant bon.C’est ce que je vais demander à mon médecin mais qu’en est-il des intolérance au metformine

  5. andré dit :

    Mon père et une autre personne prennent du METFORMIN depuis plus de 10 ans et les 2 personnes, sont sans surplus de poids et maintiennent un taux de 6- 6.5, et ils se retrouvent avec des problèmes de reins de type  »sténose artère rénal », selon le premier diagnostic, y aurait-il un lien avec l’absortion de ce médicament en continu?…
    Les médecins généralistes, sans formation de chercheurs, consultés refusent de faire un parrallèle…
    Nous attendons les résultats du test de l’échographie…
    SVP si quelqu’un pourrait me renseigner davantage le plus tôt possible et les solutions probantes…
    Merci à l’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>